Les articles d’Albert Rosales

Nous vous proposons de retrouver les articles d’Albert Rosalès traduit en Français sur le site géré par Mr. G.Lebat Lebat.

http://www.les-repas-ufologiques.com/index.htm

Ou

http://les-repas-ufologiques.over-blog.com/#

Et merci à G.Lebat qui remet en page l’iconographie d’Albert.

Entités aquatiques et fabuleuses créatures marines

Notre ami Albert Rosales à publié sur UFOINFOS un catalogue d’observations de sirènes et d’autres fabuleuses apparitions aquatiques depuis l’antiquité jusqu’à nos jours.

Vous pouvez en trouver la traduction française sur le site de Mr. Gérard Lebat ; les Repas Ufologiques.

Sur sa page d’accueil faceboock Albert publie régulièrement de nombreuses informations.

Prenez la peine de la consulter.

Compilation de 17.000 observations

Nous vous avons parlé des travaux d‘Albert Rosales. Il a compilé plus de 17.000 cas d’observations avec des humanoïdes partout dans le monde.

Observations vérifiées et mise à jour, à partir d’une documentation très large et fournie.

Albert propose son travail en Anglais. Mais il s’est rendu compte que les ufologues ne sont pas tous fortunés. Il a donc décidé de diminuer très fortement le prix de vente de tout son travail à 60 $.

Vous pouvez contacter Albert Rosales ; voici son mail;

garuda79@att.net

 

Journal of humanoïdes studies Vol2N°2 texte français

FEBRUARY 14 2011

JOURNAL OF HUMANOID STUDIES VOL. 2 NR. 2

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Dans le N° précédent j’ai émis des réserves concernant le cas de Wissant, dans le Nord pas de Calais. Par ses connaissances et son dynamisme, Monsieur Lebat a pu, très rapidement confirmer que cette observation a bien eu lieu. Albert me pardonne j’espère.

 

 

TABLE DES MATIÈRES:
1. LOG CAS DE COURANT
2. RENCONTRES avec les Blonds et de leurs proches, Partie 3.
3. Le coin des observations « pré-Arnold »
4. The Fringe.

 

HUMANOÏDE = un adjectif qui signifie
AYANT forme humaine ou  LES CARACTERISTIQUES.
VOIR ou être en contact avec une entité d’origine inconnue, ETANT LIEE A UN OVNI OU NON.

TYPES DE CLASSIFICATIONS CE3:

TYPE A: Lorsqu’une l’entité ou humanoïde EST VU l’intérieur ou sur le HAUT D’
UN OBJET OU vaisseau non identifié.

TYPE B: Quand une entité OU humanoïde est vue entrer ou sortir d’un OVNI.

TYPE C: Quand une entité ou humanoïde est vu  à proximité IMMÉDIATE D’UN OVNI.

TYPE D: une entité ou humanoïde est vu dans la même région où des observations d’ovnis ou objets inconnus ont été rapportés.

TYPE E: Quand une entité OU humanoïde est vu seule sans activité d’OVNI CONNEXE, Exemple: CHAMBRE DE VISITE.

TYPE F: Quand il ya un CONTACT « psychique » entre des entités ou des humanoïdes, mais l’entité ou l’humanoïde n’est pas nécessairement perçu.

TYPE G: quand il ya un contact direct ou interaction entre un ou plusieurs témoins avec un humanoïde,  contre la volonté du témoin  A LA SUITE D’UN ENLÈVEMENT forcé ou à un contact volontaire.

TYPE H: Quand il ya un rapport d’accident allégué OU D’ATTERRISSAGE FORCE D’UN OVNI  découverte de ses occupants. OU QUAND UNE ENTITÉ  « animale » est capturée ou tuée PAR soit un témoin ou du personnel militaire.

TYPE X: Un événement avec de nombreux composants des ingrédients de haute étrangeté, si bizarre dans la nature qu’il a besoin d’une catégorie à part entière et il n’est pas nécessaire qu’il comprenne la présence  d’une entité ou un humanoïde.
CURRENT CASE LOG

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

 

Étrange rencontre dans un parc de Sydney.
Dans la nuit du 5  Février  2010, deux jeunes hommes se promenaient au bord de Parramatta Park, à Sydney, en Australie. C’était l’été, l’arrosage automatique fonctionnait, mais maintenant il pleuvait à verse et le temps était assez mauvais. Ils marchaient dans un endroit désert, le long du lit asséché d’un ruisseau, quand ils ont entendu des bruits. Certains « sonnait » comme un train, bien qu’il n’y ait pas de voie ferrée à proximité, et certains ressemblait à des voix d’enfants. Même si les hommes restaient positifs, ils étaient seuls en ce lieu.
Ils ont marché hors de la zone, et ont commencé à essayer de comprendre   la situation. Ils ont essayé de penser rationnellement, mais ils ne pouvaient s’empêcher de croire que c’était quelque chose sortant de l’ordinaire. Ils sont revenus à l’endroit initial et ont  commencé à entendre les bruits plus forts.  C’étaient presque les mêmes. A ce moment ils ne paniquaient pas vraiment, quand l’un d’eux regardant droit devant lui, aurait juré avoir vu une silhouette noire, debout sur ​​ses pattes arrière, passer devant la ligne des arbres à environ 5 mètres devant eux. Le témoin avait des palpitations, et ils ont commencé à courir chez un kiosque à proximité. Ils ont discuté pour savoir si ils devaient revenir à l’un des endroit où trouver des hommes (environ 300 mètres du parc), ou s’ils devaient courir vers le ruisseau et « enquêter » une fois de plus.

Ils retournèrent à la crique et ont immédiatement vu des ombres et entendu des bruits inhabituels. À ce moment, il a commencé à pleuvoir fortement, et ils virent un nuage d’orage gigantesque qui approchait, ils ont décidé de retourner en arrière vers la ville. Ils ont commencé à courir dans la direction opposée de l’endroit où ils se trouvaient. Un des hommes a tourné la tête  une fraction de seconde, et il a vu ce qu’il a décrit comme un «homme vert». Il avait l’air de porter quelque chose de vert, couvrant ses cheveux (s’il en avait),  attaché à son crâne. Il n’avait pas de chemise et il avait la peau sombre verte. Une sombre texture comme ce qui était sur ​​sa tête. Il a vu comme il avait une sorte d’animal à fourrure morts sur ses épaules, et dans l’autre main, il portait ce qui ressemblait à une sorte de long bâton, (arme de mêlée ?). Peut-être une canne  ou un bâton. Il  recherchait quelque chose dans un ruisseau à sec, par conséquent, le témoin n’a pas vu sa moitié inférieure. Il avait de grands yeux noirs globuleux, qui, étaient en saillie hors de la tête, presque comme une sauterelle, il avait une bouche où son menton était censé être. Et il avait un nez normal , bien que le témoin n’a pas vu de narines, mais c’est plus probablement dû au fait qu’il était à une certaine distance. Il a ensuite soulevé ce qui devait être ses sourcils, et a « donné » au témoin une sorte de «où vas-tu ». Il a alors semblé hausser  les épaules, puis se tourna et s’éloigna. Il n’a pas d’oreilles visibles. Lorsque ses oreilles étaient censées être, il était juste un vide. Le témoin était en état de choc, palpitations, et a perdu toutes les fonctions corporelles pendant environ une demi-minute, tandis que son ami lui a crié  de venir. Il a finalement été en mesure d’exécuter et les deux ont quitté la zone. (1)

Lire la suite

JOURNAL OF HUMANOID STUDIES

Nous avons décidé de traduire et de poster une version française du travail d’Albert Rosalès; Journal of humanoïds studies.

Vous pouvez retrouver tous les travaux d’Albert sur son site;  http://www.ufoinfo.com/

Le vol N°2 Première partie.

JOURNAL OF HUMANOID STUDIES VOL. 2 Nr. 1

Texte français

JANUARY 10 2010

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Lire la suite