Sorcellerie, abductions, DMT

 

De nombreux sites internet faisant l’historique des observations d’OVNIs mentionnent une anecdote concernant Charlemagne.

Lors de sa dernière expédition contre Godfrid roi du Danemark (Vers 810 EC), l’empereur et son cheval auraient été bousculé par un OVNI.

En relisant les traductions de son biographe Eginhard (Env. 770 au 14/03/840 EC), les descriptions de l’évènement varient au gré de leurs auteurs. Pour certains une grosse météorite aurait traversé le ciel, la suite de l’empereur a eut une vive réaction de surprise qui aurait effrayé son cheval qui aurait trébuché projetant Charlemagne à terre. Pour d’autres un globe lumineux à traversé le ciel provoquant la même réaction.
Le seul point commun est la trajectoire ; de droite à gauche.

Le texte latin ne précise pas exactement la forme et la dimension de l’objet qui a traversé le ciel.

La réaction de stupeur de l’entourage impérial s’explique par le climat inquiet de cette fin de règne.

A cette époque, il fut observé de nombreuses éclipses de soleil et de lune et durant 7 jours entiers on vit une tâche noire devant le soleil. (Eginhard, la vie de Charlemagne, chapitre XXXII).

La météorite surtout si elle semblait conséquente accentuait ce climat d’inquiétude, et entraina  la réaction bruyante de l’escorte proche.

Nulle certitude qu’un OVNI ait « bousculé » Charlemagne.  Cependant la tâche noire devant le soleil durant 7 jours pose question.

Il est troublant, dans la biographie de Charlemagne, de constater que la cour impériale accordait tant d’importance aux présages. Les Carolingiens ont rédigés de nombreux interdits contre ce genre de pratique.

Pour consolider l’empire, il fallait lui donner une ossature ; celle de la religion. Constantin à une époque antérieure fit de même.

Il fallait donc éliminer les anciennes croyances dites païennes et leurs pratiques.

Cette démarche, participa a faire de l’église catholique, dès sa jeunesse, une vieille femme malade, sclérosée.

Plus étrange, certains édits (capitulaires) mettent à l’amende le « peuple du ciel » qui se déplace dans les airs.

La dynastie carolingienne veut donc imposer la religion catholique pour tenter de cimenter l’unité des peuples de l’empire.

En lutant contre les pratiques pré-chrétiennes, les dirigeants et le clergé pensent conforter leur pouvoir. Il est cependant  impossible de tuer une idée.

Nous avons tous en tête l’image traditionnelle de la sorcière au visage plein de verrues, habillée de noir et chevauchant un balai pour s’envoler vers un mystérieux sabbat.

Les textes anciens font apparaître une autre réalité.

Les tenants de la chrétienté mettent dans le même panier, ceux que nous appelons maintenant rebouteux, guérisseurs, souvent des personnes qui connaissaient les propriétés thérapeutiques des plantes, les faibles d’esprits, etc…

L’inquisition n’est pas encore crée. Elle ne le sera qu’au XII siècle pour « combattre » les Vaudois et les Cathares.

Des récits de sabbat circulent parmi la population. Souvent exagérés, enjolivés par des anecdotes infondées. Le peu de relations crédibles  insistent sur des détails intriguant. Les sorcières ou les sorciers  allaient au sabbat emportés par un tourbillon d’air ou de vent…

Que pouvait-être ce tourbillon de vent qui transportait dans l’espace des individus qui n’avaient rien souhaité.

Car les personnes ne devenaient sorcières ou sorciers qu’après être revenus du lieu mystérieux où se tenait le sabbat.

Souvent ces personnes abasourdies par leur mésaventure avaient la très mauvaise idée de s’en ouvrir à des proches, des voisins. Ils étaient alors souvent dénoncés.

Il n’était pas évident que celle ou celui qui avait été a un sabbat y retourne.

Ce scénario d’enlèvement, de vol sur un tourbillon de vent vers un lieu inconnu, des souvenirs identiques, presque standard chez les victimes fait écho aux  récits des modernes abductions « extra-terrestres ».

Ceux qui ont participé à un sabbat rapportent que le diable émet des grognements comme ceux que font les porcs. C’est exactement ce que Maurice Masse a décrit lorsqu’il a rencontré ses « voleurs » de lavande. C’est ce qu’a dit A Villa Boas de la « femme extra-terrestre » avec qui il a copulé.

Les ressemblances sont nombreuses pour que nous puissions nous interroger.

Si il y a eut abduction, il y a eut aussi un autre phénomène quasi identique aux expériences de Rick Strassman.

Né en janvier 1592, Pierre Gassendi était un astronome français, ami de képler, Galilée.
Curieux de tout ce savant natif de Provence, se lie d’amitié avec Louis de Valois, comte d’Alais (Actuelle Alès, 30). Dans le midi de la France où il réside, il observe que ceux que l’on désigne comme sorciers s’intéressent particulièrement aux plantes. Ils utilisent le datura, la jusquiame, la belladone. Plantes qui ont des propriétés antalgiques, anesthésiques, et hallucinogènes.

Gassendi a demandé à un berger, se rendant au sabbat, s’il pouvait l’y accompagner. Le berger a accepté. Il a expliqué à Gassendi qu’ils devaient d’abord boire un breuvage de sa composition. Le berger s’est exécuté, Gassendi a simulé.

Il a donc pu observer le berger plongé dans un sommeil agité. Les volontaires de Strassman ne restaient que 20 minutes dans un état de conscience modifié. Le berger de Gassendi y est resté 4 heures environ.

A son réveil il a félicité Gassendi d’avoir séduit le diable dès leur première rencontre. Chose étonnante l’astronome n’ayant rien bu.

Les visions du berger qui incluaient la présence de Gassendi, la certitude d’avoir voyagé, changé de lieu, pose des questions. Les mêmes que s’est posé Strassman à la lecture des comptes rendus de ses étudiants.

L’expérience de Gassendi n’est pas unique. A la même époque ; XVI, XVII, en Italie l’ecclésiastique Giordano Tartarotti fait libérer une sorcière. Sitôt rentrée à son domicile elle s’enduit le corps d’un onguent qui la plonge dans un profond sommeil. Les hommes de mains de Tartarotti frappent la femme, la brûlent en différents endroits du corps. A son réveil elle dit à l’ecclésiastique qu’au sabbat elle a été maltraitée, battue par les autres participants de cette mystérieuse réunion.

A Bordeaux, le maître de requêtes, Belot tente la même expérience.

Sous l’ancien régime le maître de requêtes avait une fonction judiciaire et administrative.

Grâce à l’autorité de sa fonction, il fait libérer une sorcière, la ramène chez elle et la fait espionner discrètement.
Elle passe sur son corps une crème puis se couche.

Prévenu de son réveil quelques heures plus tard Belot va l’interroger.

Elle rapporte qu’elle est allée au sabbat où elle a rencontré le diable, qu’elle a renié Dieu. Son récit présente un mélange d’hystérie, de provocations et d’hallucinations.

Ces trois expériences se passent une en Provence, l’autre en Italie, la troisième à Bordeaux.

Le déroulement est quasi identique. Après l’ingestion d’une boisson ou le passage d’un onguent, le « sorcier et les sorcières » ont un sommeil agité de 4 heures environ. Au réveil ils ont la certitude de s’être rendu ailleurs d’avoir rencontré le diable…..

Au IX siècle nous avions des récits qui ressemblaient aux « abductions extra-terrestres », aux XVI et XVII siècle, nous avons le récit des volontaires de Strassman.

Nous percevons que certains liens existent entre ces récits, qu’il y a une réalité que nous ne décryptons pas.

Et comme le disait J.Mack des personnes qui lui racontaient leurs abductions « extra-terrestres », les sorcières et les sorciers « ont vécus un évènement plus réel que la réalité quotidienne »

Le même J.Mack s’interrogeait sur les marques corporelles que les abductés lui montraient. Les inquisiteurs cherchaient sur le corps des sorciers « la marque du diable ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :