REFLEXIONS…..

Des réflexions longues, qui n’apportent pas de réponses, mais sans cesse plus de questions.
Peut-être, est ce pour cela que le « monde ufologique » semble s’essouffler un peu.
L’homme est composé de matières organiques, puis selon que l’on soit religieux ou philosophe ; d’une âme, d’un esprit, d’une conscience, etc…
Ceci posé nous n’avons guère apporté de nouveautés.
Il reste la question qui nous occupe, pourquoi certains ou certaines sont abductés, pas d’autres.

Nous avons partagé l’idée que les abductés possèdent un élément « inorganique » qui intéresserait, ou qui appartiendrait aux « ultraterrestres » et dont ils viennent régulièrement « vérifier » l’état. (Ce qui n’explique en rien le choix des individus impliqués). Nous avons aussi imaginé que les abductés « enrichissaient » de leur malheureuse expérience les champs morphiques. De la sorte ils impliquaient toute l’humanité dans la conviction que la vie ailleurs que sur Terre existait.
Qu’elle possède une technologie qui nous dépasse grandement.
Cette hypothèse ressemble à la création d’un mythe bien humain, nous nous méfions de cela.

L’idée d’un élément inorganique que les abductés possèderaient et qui serait inspecté régulièrement, était celle qui nous semblait la plus plausible. Les travaux de C. Malanga sur ce sujet sont particulièrement intéressants. (Il nous semble qu’il a été le premier à mener si loin ces recherches).
Il y a encore un hiatus ; les implants.
La preuve que les implants sont bien réels n’est plus à faire.
Vient alors la question pourquoi certains ont des implants pas d’autres ?
Il semble que les implants soient posés sur des terminaisons nerveuses qui ne correspondent pas aux lieux physiques où nous situons habituellement l’âme, l’esprit, la conscience. « Lieux » qui pourraient être le support de l’élément inorganique appartenant aux ultraterrestres.
De plus si toutes les personnes ayant un implant ont été abductées, tous les abductés ne sont pas porteur d’un implant.

Il y a une « cacophonie » d’informations. De nombreux ufologues ont suggérés que nous vivions dans un hologramme et que le phénomène OVNI en serait une sorte de fenêtre.
Devant le flux important d’informations qui ne sont ni contradictoires ni complémentaires, nous pouvons envisager que nous soyons non pas dans un hologramme, mais dans une superposition de plusieurs hologrammes.

Cela expliquerait que les récits d’abduction soient aussi différents, et que d’autres, nombreux, sont « construit » sur le même schéma. Sorte d’examen médical traumatisant, qui semble sans autre but qu’un semblant de « contrôle » génétique.

Qu’y a-t‘il en commun entre l’abduction de Pascagoula, de celui des Hills, de Laundrum ???

A priori rien.
La certitude que l’abduction est causée par des entités « extraterrestres », l’étrangeté quasi absurde du déroulement de celle-ci et le mystère total sur son but, semble n’être que les liens ténus qui relient les abductions.
Tout se passe comme si nous avions un sens, une compréhension dont nous n’avons pas conscience, et dont nous ne gardons pas la mémoire active des informations reçues ou vécues.
Ce qui pourrait expliquer le cas de cette américaine qui semble avoir été abductée et qui par la suite récitait ou énumérait de longues séries de chiffres, de nombres, de calculs totalement incompréhensibles pour elle et ceux qui les entendaient.
La « mémoire » remontait mais de façon incompréhensible.
L’abducté sait qu’il a vécu en dehors de la réalité de ce monde, mais il lui est impossible de savoir où.
La question la plus terrible est « pourquoi moi ? ».
A t’il été à Magonia, pays des fées, comme le suggère J.Vallée ?
Est-il parti pour l’univers des « esprits » des shamans ?
Nous ne savons toujours pas qui sont les entités que les volontaires des expériences de Strassmann ont rencontrées.
Il convient de constater que ni les fées, ni les « esprits » shamaniques, ni les entités « de Strassman » n’ont indiqué aux humains comment quitter le cercle fermé de l’existence dans cet hologramme ou cette superposition d’hologrammes.
Quant aux « humanoïdes », que l’on peut penser « extraterrestres », ils n’ont de cesse de porter un message qui est sans grande signification, ou absurde. Par ces non sens, ils semblent organiser le déni de leur propre réalité.

Le monde des « ultras terrestre » est interdit aux humains.
Mais alors pourquoi abducter certains humains, les enlever pour les amener dans ce « monde interdit » ???

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :