Les implants

Un ami nous a envoyé cet article. Il traite du sujet des abductions, et d’une éventuelle « surveillance ».

Les ufologues connaissent le nom du Docteur Leir, il est associé à l’extraction d’implants « extraterrestres » ; on peut regretter que son travail fût brouillon, ses communications prématurées, peu construites. Il convient de lui rendre hommage. Les sanctions, les sarcasmes dont il fut victime ont certainement contribué à affaiblir sa santé et finalement précipiter son décès.

Cependant, il n’a guère contribué à faire évoluer le problème des implants.

Les implants que l’on croit « extraterrestres » ont-ils été insérés dans le corps des victimes lors d’une abduction ? Cela semble évident mais n’a pas été prouvé. C’est une réflexion par « induction » qui nous impose pratiquement la conclusion. De même la présence d’un implant, visible sur une radiographie, puis sa « disparition » la veille de l’opération destinée à l’extraire, est-elle aussi la conséquence d’une abduction ?
Ce qui impliquerait que « nous » sommes étroitement surveillé, que les faits et gestes que nous pouvons faire et qui démasqueraient une partie du mystère sont contrôlés.

La perspective est affolante.

 

Là où nous pouvons regretter que la recherche du sensationnel ait prévalu,  il aurait été intéressant de faire des analyses sur les implants, sur les parties du corps où ils étaient insérés, avant leur extraction.

Nous savons qu’ils sont souvent placés sur le système nerveux des organes périphériques ; mains, bras, pieds. Quasiment toujours du côté gauche du corps de la victime. Emettaient-ils un quelconque rayonnement ? Etaient-ils une entrave au fonctionnement de l’organe sur lequel ils étaient posés ?

Rien de tout cela ne semble avoir été étudié profondément.

Après l’extraction, des analyses chimiques de la composition des implants ont été effectuées mais  a priori, aucune expérience sur les propriétés annexes de ceux-ci n’ont été menées.

Certains émettaient un champ magnétique de 3 milligauss, après l’extraction cette émission s’est arrêtée. La victime fournissait-elle l’énergie nécessaire à cette émission ?

(Un sèche cheveux émet 2.000 mG, un radio réveil de 2 à 50 mG)

Cette éventualité de  la nécessité d’une source d’énergie pour certains implants, demande que l’on en cherche la source, peut-être les mitochondries, et les perturbations locales de l’influence électrique dans le corps.

La fluorescence des implants sous la lumière noire, rappelle les fluorescences de quelques zones corporelles de certains abductés après leur rapt ???

Il s’agit de toute évidence de produits manufacturés. Vraisemblablement d’une facture non humaine, la structure atomique des ces « micro objets » étant d’une complexité extrême.

Cependant le Dr Leir a précipité ses conclusions ; il envisageait que les implants avaient une action d’émetteurs ou de récepteurs (éventuellement d’écran de mémoire).

La fonction de ces implants reste une énigme.

Les implants étant des éléments étrangers, le corps humain ne les a pas rejeté, ni n’a créé de réaction inflammatoire. Au contraire, il y a eut la création de tissus sous-cutanés, la création de nouveaux neurones directement connectés (du moins contigus). D’autres phénomènes ont été observés ; le passage de l’état solide à l’état gazeux ou gélatineux, de l’opacité à la transparence, la possibilité qu’ils se déplacent par le processus des pseudopodes.

La question qui est la plus préoccupante n’est ni chimique ; la composition très méticuleuse des implants, ni leurs propriétés mécaniques ou physiques.

Comment sont insérés ces objets ? Souvent le Dr Leir n’a pas perçu « de porte », de cicatrice à l’endroit où ils auraient dû être « posés ».  Ont-ils été posés dans une autre partie du corps et ont-ils migrés, jusqu’à l’endroit souhaité ? Qui a dirigé cette migration ?

 

Les implants sont-ils les prémices d’un « agenda » plus important d’abductions régulières, ou sont-ils un système de contrôle, d’influences d’abductés ?
Quels sont les critères qui déterminent les victimes qui recevrons ces implants..

La découverte des implants loin d’être surprenante est terrifiante, nous sommes sous contrôle.  Un contrôle beaucoup plus précis, plus rigoureux que nous ne pouvons imaginer.

A chaque instant nous sommes strictement observés, surveillés.

Sommes nous sous influence ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :