Terrible incertitude

On est confronté au problème des OVNIs soit parce que l’on en observe un, soit parce que l’on voit un atterrissage, ou que l’on est abducté.

L’observation d’un OVNI en vol est toujours ouverte à discussions, à de nombreuses analyses.

Voir un atterrissage, est déjà y participer de façon involontaire, et ne souffre pas autant de  palabres inutiles.

Etre abducté  bien au contraire est un « état » qui souffre toutes les analyses, les contradictions, les incrédulités.

Si nous ajoutons une désaffection pour l’ufologie, qui a des répercussions graves sur la possibilité de « centraliser » les observations et les cas d’abduction, il est évident que la solitude de l’abducté  est une certitude.

David Jacob sur son site ICAR (http://www.ufoabduction.com/), à la modestie de nous dire que rien ne peut étayer, prouver les abductions.

Il se réfugie alors dans une théorie qui regroupe les caractéristiques principales des récits qu’il a obtenus sous hypnose.

Quelque put être cette théorie, comme il en serait pour d’autre nous n’y croyons pas.

Pourquoi répéter les mêmes actes depuis tant de temps ?

Si les souvenirs des abductions revenaient sous hypnose, il faut accepter que les « étrangers » l’ignorent.

Ce qui nous parait invraisemblable.

Le danger est que nous ne savons pas ce que peut être, la méthodologie, le but des abductions, ni même l’imaginer.

Ce danger est pour chacun des abductés.

Ce danger nous a été rappelé par un ami anglais  qui nous a envoyé quelques pages du début  du livre de C. Bowen « the humanoïds ». Dans ce document C. Bowen rapporte le cas de Cynthia Appleton qui en 1957  voit apparaître dans sa maison un « individu » qui lui dit qu’il vient d’un autre monde. Ce qui a intrigué notre ami est que la façon d’apparaitre de cette entité ressemble au commencement d’une émission de télé.

De même le récit des témoins de  Saltwood (http://www.paranormalencyclopedie.com/wiki/Articles/Myst%E8re_de_Saltwood),

pourrait être interprété comme une image projetée à partir de l’OVNI qui suivait l’étrange créature. (Mothman ?)

A partir de ces interrogations, d’un manque important d’informations ufologiques,  l’abducté ne peut trouver de réponse définitive.

Sans tenir une explication, l’abducté qui a été confronté à l’incroyable impossible, souhaite avoir un minimum de « rassurance ». Il doit assumer les reviviscences qui viennent de manière fractale déstabiliser le difficile équilibre quotidien qu’il construit jour après jour.

Et si les « étrangers » avaient la possibilité de maquiller les souvenirs obtenus sous hypnose ?

Ce que les abductés  rapporteraient sous hypnose serait en quelque sorte la « cassette » cinématographique de ce que les « étrangers » auraient implanté en lui.

Comme dans les exemples qu’a relevés C.  Bowen, suggérant une sorte de projection Holographique ou cinématographique pour expliquer certaines observations sans nier leur origine extérieure à notre monde.

Basiquement, une grande part du conte ovni est subjective et de nombreux événements supposément liés aux ovnis sont en fait le produit d’un processus hallucinatoire complexe, en particulier dans les rapports de contactés et de type RR3. Le même processus a stimulé les croyances religieuses, les contes de fées, et les systèmes de croyances occultes d’autres siècles. (…)

Il est possible, voire même très probable, qu’un système de contrôle cosmologique subtil soit en effet depuis l’aube de l’humanité et que les ovnis soient une partie de ce système.

Les objets et apparitions ne proviennent pas nécessairement d’une autre planète et pourraient même ne pas exister en tant que constructions permanentes de matière. Il est plus probable que nous voyions ce que nous souhaitons voir et interprétons de telles visions d’après nos croyances contemporaines. Le problème peut être réduit à une série de questions philosophiques difficiles et pourrait être exploré par des scientifiques du comportement et des mathématiciens.

Lire le passage dans son entièreté sur RR0.org

Source ; http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/John_A_Keel

Cet extrait de J. Kheel est encore plus pessimiste quant à la possibilité pour les abductés de trouver un vague espoir de réponse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :