ETRANGE ATITUDE…

Une jeune anglaise après quelque temps de « galère » trouve un emploi d’auxiliaire de vie.

Le 31 mars 2010, elle doit se rendre chez une personne âgée qui l’attend. Elle emprunte l’autoroute, puis pour faciliter son arrivée sur Wakefield (vers Leeds), elle sort de l’autoroute bien avant. Cela lui évite un plus long détour. Sur la nationale qu’elle emprunte deux grosses limousines qui se suivent s’arrêtent brusquement. Les passagers de la première auto, des hommes robustes habillés de noir vont parler aux passagers de la seconde. A ce moment le portable de la jeune femme lui indique qu’elle reçoit un message. Arrêtée, elle se baisse pour prendre son téléphone et lire le sms.

Elle se souvient alors être dans une sorte de chambre dialoguant avec une étrange entité. Une seconde vient se mêler à leur conversation. Il est question de la paix indispensable sur la terre. Il n’y a ni crainte, ni agressivité.

Elle se rappelle, à ce moment avoir dialogué, il y a quelques semaines, avec un ami des raisons qui ont poussé les USA à envahir l’Afghanistan. (Ce bref  flash-back est surprenant)  Finalement la jeune auxiliaire de vie se trouve chargée par ses interlocutrices de « faire la paix » sur terre.

Dialogue surréaliste.

La jeune femme dit qu’il lui faut plus de moyens (tools). La première entité dit qu’elles vont y réfléchir.

Réponse hallucinante.

Comme si une auxiliaire de vie, de l’est du Royaume Uni pouvait être entendue par le cortège des nations toutes belligérantes.

La jeune anglaise, relève la tête de son portable, les limousines ont disparues et pas de sms affiché sur l’écran de son portable. Etonnant…

Elle continue sa route, parvient à son rendez vous. La personne lui fait remarquer qu’elle a une heure de retard. Puis la regarde d’un air horrifié. La jeune femme remarque alors son pantalon maculé de sang.

Elle rentre et s’alite. L’hémorragie cessera le lendemain.

Durant ce laps de temps la mémoire du dialogue lui revient.

Ce récit emprunté à l’ami Rosalès et brièvement résumé est plus qu’intriguant.

–> Que faisaient autant de MIB pour une seule personne sans histoire et n’ayant à priori jamais vécu de rencontres au paravent ?

–>Comment l’interférence bien matérielle avec le portable a-t’elle pu avoir lieu ?

–> Pourquoi parler « gentiment » de paix sur terre pendant que la jeune femme devait subir vraiment autre chose de moins sympa ?

–> Pourquoi une civilisation qui peut réaliser ces prouesses techniques fait-elle souffrir ?

–> Pourquoi ce besoin de sang ? (Ajoutons que cette jeune femme divorcée n’avait pas eut de relations sexuelles depuis longtemps ; l’hypothèse du fœtus manquant est donc inutile.)

–>  Pourquoi avoir « trompé » cette femme avec un discours stupide qui se termine par une cruelle façon de se moquer d’elle ?

à Comment n’a-t-elle perçut aucune douleur ?

–> Comment n’a-t’elle rien vu, n’a-t’elle de fait gardé aucun souvenir, si ce n’est ce dialogue de 10 minutes maximum ?

–> Une mémoire écran lui fut-elle imposée ?

La question lancinante et récurrente ; pourquoi une civilisation qui semble posséder une avance technologique incroyable par rapport à l’humanité a-t’elle des pratiques aussi barbares ?

Serions-nous des objets sacrificiels ?

Qui sommes nous pour eux ?? Quel rôle nous imposent-ils dans l’organigramme, qui nous concerne puisqu’il nous est imposé ???

Il est évident que nous sommes de leur monde, en tout cas de leur vie, mais nous ne savons ni comment, ni pourquoi.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :