La question sans fin.

Il y a quelque temps un site posait la question de savoir où en était l’ufologie.

Bien sûr nous n’avons plus de « jolis crashs » avec un tas de petits êtres en décomposition autour de l’épave.

Il n’y a plus de rencontre comme celle de Valensole.

Il n’en reste pas moins que le phénomène OVNI existe toujours, il a une présence différente. Les objets massifs, boomerangs et grands parallélépipèdes semblent réservés aux agglomérations.

On ne voit plus guère de « soucoupes volantes » dans nos campagnes qui en ont pourtant accueillies beaucoup.

Les « boules » de lumières traversant le ciel sont maintenant très nombreuses.

Mais cela ne semble intéresser que les débunkers, qui après de savantes études expliquent qu’il s’agissait de lanternes asiatiques, d’une planète conjuguée à une malformation optique du témoin.

Certains ufologues leur emboîtent le pas, certain d’œuvrer pour la bonne cause.

Le « culte  de l’étranger » civilisateur, pacificateur, dépollueur s’installe lentement dans une sorte de croyance collective. L’attente de la miraculeuse révélation doit obligatoirement venir du président des USA. Qui verrait Chavez ou le président de la Papouasie Orientale faire cette démarche ?

Et si par un malencontreux concours de hasards, les étrangers se trouvaient être hostiles, les USA sauveraient le monde de ce péril extraterrestre dont à parlé Reagan en son temps.

Bref nous ne savons toujours rien de ce que peut-être le phénomène OVNI sauf pour les tenants du voyage interstellaire.

Le phénomène des abductions lié aux observations d’OVNI semble marquer le pas lui aussi. Il n’y a plus d’affaire Travis Walton, ou des époux Hill.

Nous pensons que ni l’un ni l’autre ne marque le pas. Ils ont « muté ». Les OVNI ont changé de forme, en tout cas d’apparence, mais ils sont toujours présent. Que font ces « orbes-boules » aux lumières changeantes ? Un défilé de prestige, démonstration de leur présence ? Un relevé des abductés pour vérifier leur position géographique ou leur état d’esprit ? Peut-être faire un état des lieux ? Et dans quel but ?

Les rapts avec examens médicaux réalisés par les « étrangers gris », semblent avoir disparu.

La découverte d’implants devient rare, ou elle n’est pas divulguée.

Pourtant les victimes existent encore et peut-être plus nombreuses que nous puissions l’imaginer.

Un jeune homme en pleine nuit a envie de fumer. Sa compagne ne supportant pas l’odeur du tabac, il se lève, allume sa cigarette, la pose sur le cendrier juste à côté de la porte menant au jardin. Puis il rentre et s’aperçoit que sa cigarette s’est entièrement consumée. Etonnement. Il remonte dans sa chambre et découvre sa compagne en pleurs, à la limite du malaise.

Il lui demande, évidemment, ce qui motive ces pleurs, cet état.

Elle lui répond qu’elle a voulu descendre l’escalier parce qu’il mettait beaucoup de temps à revenir. Mais dans l’escalier, trois de ses oncles pendant 10 minutes environ lui ont barrés le passage, l’empêchant de descendre. Et d’ajouter « Je suis certaine que ce n’était pas mes oncles ». Le jeune n’a aucun souvenir.

Ce témoignage pour nous ne fait aucun doute.

En regardant les rubriques « témoignages » des différents sites ou forum nous pouvons constater que chaque semaine apporte son lot de rencontres plus ou moins « matérielles ».
En examinant les récits, souvent inquiets, de nombreux  témoins sont confronté à un phénomène étonnant. Ni rêve, ni réalité, les rencontres sont dans une zone que la conscience ne détermine pas exactement. Ou il y a un rapt matériel avec l’implantation d’un souvenir écran qui dès lors semble très mal fait.

La disparition des « gris » semblent remplacée par des êtres encapuchonnés plus terribles que les moines dans le film « Le nom de la Rose ». Ou les rêves sont des rencontres insolites avec des entités « d’ailleurs »

Les témoins ne distinguent pas les visages des entités encapuchonnées. La silhouette est toute entière enveloppée dans cette sorte de bure sombre. Presque toujours les victimes ont la certitude qu’ils sont néfastes.

Qu’il y ait rencontre avec ces « entités » effrayantes, ou d’autres au comportement et à l’aspect plus sympathique, quasi à chaque fois que le témoin se réveille, il observe devant lui un cercle blanc qui diminue puis s’éteint après quelques brèves secondes.

Tout comme le phénomène OVNI semble prendre ses distances avec le côté matériel, cueillette de plantes, etc…. Pour devenir plus insaisissable, boule de lumière, points lumineux, les abductions paraissent être « passées » sur un plan différent. Du conflit physique, immobilisation, examens médicaux, les abductions semblent être devenues plus perfides. Elles pourraient mêler une partie physique, puisque le témoin se réveille et voit « l’entité », et une partie plus profonde se déroulant dans la conscience humaine. Que s’est-il passé avant le réveil de la victime ?

Et nous souhaitons revenir sur un constat que nous avions décrit dans un post précédent. Ces apparitions sont quasiment toujours assimilées à un « vol ». L’entité veut prendre « une partie «  de la victime. Le témoin qualifie selon ses opinions celle-ci de  « partie » de sa  personnalité ou de son âme.

Plus rarement un échantillon d’épiderme ou de sang est prélevé.

Non l’ufologie n’est pas au « point mort » elle souffre d’un manque d’audace dans la réflexion.

Il est intéressant de remarquer que sur les différents forums, un témoignage ayant pour titre « Rêve ou réalité » n’entraine pas ou peu de commentaires. Pourtant la victime exprime bien une tension personnelle extrême.

Des pages entières, par ailleurs sont écrites « inutilement » pour spéculer sur le trajet d’une lumière entre Clochemerle et Saint Locdu-le-Vieux.

Il faut s’interroger pour tenter de comprendre pourquoi de telles tentatives ont lieu, et que la seule volonté du témoin l’arrête. La question fondamentale est peut-être de comprendre ce qu’est l’âme ?

Ces tentatives de vol d’une partie de notre personnalité a lieu dans notre « espace ordinaire » alors que ces « entités » qui disparaissent, comme on éteint une ampoule, sont d’une autre réalité d’une autre dimension. Leurs intentions ne semblent nullement symboliques.
Un seul récit n’est guère important, quand il s’inscrit dans une suite beaucoup plus longue, il est un des éléments d’un phénomène existant.

L’hybridation, proposée par Le Pr. Jacobs a été une hypothèse –que nous n’avons pas négligée-, tout comme le « clonage » de  Corrado Malanga.

Maintenant, nous assistons à une transformation et du phénomène visuel des OVNIs et des abductions.

Pour vous en convaincre il suffit de parcourir les forums et vous serez étonné du nombre de récits qui confirment ces quelques lignes.

Vraiment, l’ufologie n’est pas « morte » elle manque d’audace dans la réflexion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :