Les séquelles à long terme.

Nous observons des dérives, ou des prises de position qui nous semblent calamiteuses. Chacun à lu des déclarations concernant une guerre entre bons et mauvais étrangers, pour nous sauver évidemment.

Une manière de soucoupisme messianique, ou la lassitude du monde tel qu’il est ?

Cette profession de foi nous semble alarmante.

Pour reprendre les mots du caporal Valdès à qui l’on demandait pourquoi l’entité qu’il a rencontré était négative, il a répondu « Parce que j’ai eu peur ».

Voilà un résumé parfait semble-t’il.

L’ufologie marque le pas. Hélas !

Pour trouver des informations il faut longuement consulter les multiples forums. Dans lesquels  s’entremêlent ; peurs millénaristes, conspirationisme, ésotérisme pataugeant….Et toute réflexion sur les abductions semblent en panne.

Si l’on souhaite approcher de plus près le phénomène des abductions, il est à constater que sur de nombreux sites, les copier/coller  sont la règle.

Ce qui intéresse les rédacteurs de ces sites, sont les récits, les plus détaillés possibles des souvenirs de l’abducté.

La vie du témoin est parfaitement négligeable.

Connaître la taille du « petit gris », le nombre de ses doigts, l’aspect des instruments « médicaux », et autres accessoires, voilà l’important.

Depuis quelques posts nous tentons d’expliquer, que pour nous, l’abduction est pire que le récit, c’est-à-dire la perception de la victime.

Nous vivons avec les calculs de Newton sur des théories de Hooke, parce que nous sommes incapables de dépasser le stade de la perceptive cavalière.

Lors de son rapt, un abducté avec son corps humain reçoit un tsunami d’éléments, d’informations qui dépassent largement les malheureuses 4D de notre perception.

Sa cognition ne lui permet pas de voir, d’entendre, de comprendre ce qui est au-delà de ses apprentissages.

D’une abduction que savons-nous ?

Qu’il y a un support matériel ; rencontre d’un objet volant, ou observation d’une lumière se modifiant.

Que le temps humain ne s’arrête pas, mais dans ce même « intervalle », le temps de l’abducté est modifié.  L’abducté vit donc dans un « élément » qui n’a pas nos références temporelles, mais qui est soumis à un déroulement chronologique.

Du déroulement des événements, nous ignorons tout.

Seulement le  récit que livre la victime. Sans savoir s’il s’agit d’une mémoire implantée par les étrangers, ou du minimum perçu et compris.

De trop nombreux ufologues se limitent à la description par les victimes « d’examens médicaux ». Nous avons beaucoup de respect pour B.Hopkins, et Jacobs, leur travail acharné et opiniâtre les a, cependant amené à des conclusions qui ne sont, pour nous, que des leurres.

Il est certain, sans le moindre doute que les abductés ont des cicatrices, des marques de brûlures, diverses séquelles physiques. Elles ne correspondent à rien de concluant.

Il est certain que des implants sont posés sur les abductés. Nous pensons d’ailleurs que le nombre d’abductés qui se souviennent sont moins nombreux que ceux qui ne  « retrouvent » pas la mémoire. De sorte que le nombre de personnes implantées doit être hallucinant.

Il est évident que les victimes des rapts, peuvent développer le fameux syndrome post traumatique.
Combien ne le développent pas et vivent avec des phobies incompréhensibles ????

Tout cela concorde trop bien. L’illusion  que les étrangers veulent nous imposer est projetée dans le cadre de notre capacité de compréhension et dans le sens que nous souhaitons.

Le dommage est plus grand, plus grave, nous semble t’il, car nous ne pouvons l’imaginer, encore moins le comprendre.

L’abduction de Garry Wood et Colin Wright, est intéressante. Lorsque Colin est assis dans « son tube » de plexiglas n’est-il pas dans une sorte de « photocopieuse » comme le décrit Malanda dans son article « Scénario-abduction » ???

Combien d’abductés se souviennent d’avoir été exposé à un rayon lumineux qui les analysait exactement comme un scanner se déplace le long de l’écran ???

Quand nous sommes dans un appareil à IRM nous n’observons que la lumière dans le tunnel blanc. Nous ne voyons pas les clichés qui s’impriment sur l’écran du médecin.

Au-delà de notre physique, de l’hybridation supposée, la recherche des étrangers est effrayante.

Effrayante car nous l’ignorons.

La vie du témoin est parfaitement négligeable, pour de nombreux sites.

Cependant, ne pouvons-nous constater qu’avant chaque abduction il y a une sorte de mise en condition particulière de la victime, soit par une attente parfois « exaltée », soit par un cumul de difficultés ?

Que certaines abductions ou contacts sont réalisés de façons urgentes ou mal préparées, comme pour prévenir une difficulté physique chez la victime, ou en observer son évolution ?

Notre individualité n’intéresse peut-être pas du tout les étrangers.

Certaines corrélations entre les abductés et des séquelles durables ont été vaguement approchées.

Nous avons évoqué la fibromyalgie, il ya aussi « l’encéphalomyélite myalgique» (syndrome de fatigue chronique), mise en évidence par le chercheur M. Burns. Trouble qui touchait 70% d’un groupe d’abductés anglais. Alors que la moyenne de la population est de 1 à 2%.

Pourquoi tant d’abductés, après leur abduction, ont des troubles que les médecins spécialisés ne comprennent pas, ou ne s’expliquent pas.

Quelle est la cause de cette conséquence à long terme sur le corps des abductés ?

Il est certainement nécessaire que des protocoles de suivi soient établis pour accréditer ou réfuter ces soupçons. Peut-être découvrir d’autres éléments, négligés jusqu’à présent.

La vie du témoin, de l’abducté n’est pas négligeable du tout.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :