Un courriel….

Un courriel nous est parvenu, il pose plus de questions que nous n’avons de réponses, et il soulève des interrogations.

« ils » ont surement la possibilité de nous faire tout oublier mais çà n’est apparemment pas le cas, cela me surprend. « Ils » parviendraient à pénétrer dans nos esprits et nos rêves mais pas à les effacer…

Nous ne savons si « ils «  pénètrent nos esprits et nos rêves, il semble évident qu’ils les manipulent.

Veulent-ils vraiment tout effacer ? Ou nous laissent-ils une mémoire préfabriquée qui dissimule ce que l’abducté à réellement vécu ?

Ces pièces de mémoire préfabriquée qui, reviennent comme les morceaux d’un puzzle que nous ne terminons jamais, cachent la vraie motivation des abductions.

La supercherie serait totale.

Les étrangers connaissent très bien le fonctionnement du cerveau humain. Ils savent que sous hypnose les abductés peuvent se souvenir et décrire ce qui semble être leur abduction.

Car en effet, le phénomène de l’enlèvement vient nous chercher, si l’on peut dire, là où nous nous trouvons ! Il fait irruption sans ménagement dans notre monde physique, qu’il appartienne lui-même ou non à ce monde-ci. Son pouvoir de nous atteindre et d’altérer notre conscience est, par conséquent, potentiellement immense. Extrait J.E.Mack.

Quel est ce potentiel ???

La réflexion a peut-être été  mal abordée.

à Par exemple, lors d’une RR3 quelque fois le témoin est immobilisé. Comme beaucoup, nous pensions que le rayon lumineux paralysant neutralisait directement  les zones corticales  commandant à la motricité volontaire.  Tout comme la réaction à la force centrifuge est la force centripète, il se pourrait qu’il n’en soit rien et que l’action ne soit pas du centre vers la périphérie, mais de la périphérie vers le centre.  Ce qui pourrait être une éventuelle piste de réflexion pour comprendre la raison d’implants situés sur les pieds, les mains ; organes périphériques.

-> Si les étrangers voulaient notre ADN, pour « cloner » ou fabriquer des hybrides, nous ne pensons pas qu’il leur faille sans cesse refaire la même démarche depuis tant de temps.

La concordance des récits des abductés, la similitude trop parfaite, nous gène beaucoup.

–> Les messages délivrés aux abductés sont tantôt prophétiques, « messianiques », ou catastrophistes, et finalement aberrant. Comme si la teneur supposée du message, par sa « connaissance de l’avenir », ou son contenu  « divin», justifiait le traumatisme de l’abduction.

Ce dont se souvient l’abducté, même si l’événement a été terrible dans sa réalité, est une sorte de clip vidéo. Il ne sait rien de ce qui s’est réellement passé.

Il resterait le clip en flou ; souvenirs étriqués, et la réalité serait occultée.

L’abducté s’accrocherait aux images et aux émotions du clip. Le souvenir de la réalité devenu inaccessible.

Le souvenir de l’abducté et la réalité de l’événement passé sont sur les registres d’octaves très éloignés.

Toujours illogique : ils savent ne pas être discrets avec leurs appareils quand ils le veulent (… ) çà n’est donc pas leur existence au sens strict du terme qu’ils chercheraient à cacher, alors quoi?

Nous sommes d’accord ; les étrangers ne souhaitent pas être discret. Si les observations d’OVNI étaient réservées aux régions rurales, depuis quelques  années nous pouvons constater une sorte d’exhibition de gigantisme au dessus des zones urbaines, ainsi que la multitude d’observations d’ »orbes » (boules lumineuses).  Ils veulent être vu, mais pas plus. Remarquons comme il est malaisé d’avoir une photo ou une vidéo fiable d’un OVNI.

S’ils ne cherchent pas à se cacher, ils souhaitent que leur réalité soit furtive.

Ils expriment une forme de communication sans dialogue.

Cherchent-ils à cacher les modalités de leurs actions et par conséquent leurs buts ?

Nous avons lu quelques témoignages étonnant d’abductions, ou de contacts rapides.

Ces abductions, ou rencontres ont quelque fois l’apparence d’une action mal préparée, faite avec imprécision, dans une sorte d’urgence malhabile. Une sorte de maintenance décidée dans la précipitation.

Si cela s’avérait exact, il nous faudrait certainement repenser le but des abductions et envisager des objectifs dépassant notre vision anthropocentrique.

L’abduction humaine serait une métaphore.

L’intérêt des étrangers serait au-delà de notre personne physique, même si notre être physique participe d’un ensemble plus grand qui nous échappe. Certains diront ; l’âme. (Ce terme nous semble trop restrictif)

Se mêlent ensuite « mémoire fragmentée » et troubles phobiques. Eléments qui instillent un doute, un mal-être chez l’abducté.

L’abducté s’interroge sur son doute, son interrogation.

Le présumé abducté ne cherche pas de l’aide parce qu’il a été enlevé. Il demande de l’aide pour d’autres raisons ; l’anxiété, les cauchemars récurrents, le sentiment de vulnérabilité,  les souvenirs étranges. Une interrogation sur sa santé mentale.

Ce que les étrangers cachent, nous ne le savons pas. Nous observons seulement certains effets, consécutifs à ce qui se déroule lorsque la victime est entre leur main.

Après l’abduction de nombreuses victimes présentent différents symptômes, seuls ou parfois associés ; saignements de nez ou d’oreille, yeux irrités, fatigue, soif intense, nausées, coupures, cicatrices. Ajoutons les éventuelles traces de luminescence.

Nous constatons, que les abductés ne sont pas des « initiés ». Durant leur abduction, ils n’ont pas reçu de message, d’informations particulièrement importantes.

Certains auteurs souhaitent voir une transformation de la personnalité de l’abducté, plus grande ouverture d’esprit, attention à l’environnement, etc.…

D’autres constatent l’apparition de faculté « psy » ; prémonition, clairvoyance, etc.…

Ces faits, s’ils sont dûment constaté serraient pour nous les effets résiduels de la confrontation de la victime humaine, avec une réalité différente, extraordinairement plus « riche » que la nôtre, qui serait susceptible  de créer certaines modifications d’éléments déjà présents, mais latents chez la victime.

Il faudrait imaginer ce qui peut générer les maux de dos, la fibromyalgie, la fatigue chronique, avec, non pas les abductions mais leur but réel.

à D… pour l’encourager.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :