Pourquoi eux ??

Des réflexions longues,  qui n’apportent pas  de réponses, mais sans cesse plus de questions.

Peut-être, est ce pour cela que  le « monde ufologique » semble s’essouffler un peu.

 

 

L’homme est composé de matières organiques, puis selon que l’on soit religieux ou philosophe ; d’une âme, d’un esprit, d’une conscience, etc…

Ceci posé nous n’avons guère apporté de nouveautés.

Il reste la question qui nous occupe, pourquoi certains ou certaines sont abductés, pas d’autres.

 

Nous avons partagé l’idée que les abductés possèdent  un élément « inorganique » qui intéresserait, ou qui appartiendrait aux « ultraterrestres » et  dont ils viennent  régulièrement « vérifier » l’état. (Ce qui n’explique en rien le choix des individus impliqués). Nous avons aussi imaginé que les abductés  « enrichissaient » de leur malheureuse expérience les champs morphiques. De la sorte ils impliquaient toute l’humanité dans la conviction que la vie ailleurs que sur Terre existait.

Qu’elle possède une technologie qui nous dépasse grandement.

Cette hypothèse ressemble à la création d’un mythe bien humain, nous nous méfions de cela.

 

L’idée d’un élément inorganique que les abductés possèderaient et qui serait inspecté régulièrement, était celle qui nous semblait la plus plausible. Les travaux de C. Malanga sur ce sujet sont particulièrement intéressants. (Il nous semble qu’il a été le premier à mener si loin ces recherches).

 

 

Il y  a encore un hiatus ; les implants.

La preuve que les implants sont bien réels n’est plus à faire.

Vient alors la question pourquoi certains ont des implants pas d’autres ?

Il semble que les implants soient posés sur des terminaisons nerveuses qui ne correspondent pas aux lieux physiques où nous situons habituellement l’âme, l’esprit, la conscience. « Lieux » qui pourraient être le support de l’élément inorganique appartenant aux ultraterrestres.

De plus si toutes les personnes ayant un implant ont été abductées, tous les abductés ne sont pas porteur d’un implant.

 

Il y a une « cacophonie » d’informations. De nombreux ufologues ont suggérés que nous vivions dans un hologramme et que le phénomène OVNI  en serait une sorte de fenêtre.

Devant le flux important d’informations qui ne sont ni contradictoires ni complémentaires, nous pouvons envisager  que nous soyons non pas dans un hologramme, mais dans une superposition de plusieurs hologrammes.

 

Cela expliquerait que les récits d’abduction soient aussi différents, et que d’autres, nombreux, sont «  construit » sur le même schéma. Sorte d’examen médical traumatisant, qui semble sans autre but qu’un semblant de « contrôle » génétique.

 

 

 

Qu’y a-t‘il en commun entre l’abduction de Pascagoula, de celui des Hills, de Laundrum ???

 

A priori rien.

La certitude que l’abduction est causée par des entités « extraterrestres », l’étrangeté quasi absurde du déroulement de celle-ci et le mystère total sur son but, semble n’être que  les liens ténus qui relient les abductions.

Tout se passe comme si nous avions un sens, une compréhension dont nous n’avons pas conscience, et dont nous ne gardons pas la mémoire active des informations reçues ou vécues.

Ce qui pourrait expliquer le cas de cette américaine qui semble avoir été abductée et qui par la suite récitait ou énumérait de longues séries de chiffres, de nombres, de calculs totalement incompréhensibles pour elle et ceux qui les entendaient.

La « mémoire » remontait mais de façon incompréhensible.

L’abducté sait qu’il a vécu en dehors de la réalité de ce monde, mais il lui est impossible de savoir où.

La question la plus terrible est « pourquoi moi ? ».

A t’il été à Magonia, pays des fées, comme le suggère J.Vallée ?

Est-il parti pour l’univers des « esprits » des shamans ?

Nous ne savons toujours pas qui sont les entités que les volontaires des expériences de Strassmann ont rencontrées.

 

 

Il convient de constater que ni les fées, ni les « esprits » shamaniques, ni les entités «  de Strassman » n’ont indiqué aux humains comment quitter le cercle fermé de l’existence dans cet hologramme ou cette superposition d’hologrammes.

Quant aux « humanoïdes », que l’on peut penser « extraterrestres », ils n’ont de cesse de porter un message qui est sans grande signification, ou  absurde. Par ces non sens, ils semblent organiser le déni de leur propre réalité.

 

Le monde des « ultras terrestre » est interdit aux humains.

Mais alors pourquoi abducter certains humains, les enlever pour les amener dans ce « monde interdit » ???

Deux cas que nous ignorions

A. s’est procuré un livre écrit par J.G.Dohmen, édité par les éditions Travox à Biarritz en 1972.

Le titre est « A identifier, et le cas Adamski »

Dans ce livre l’auteur rapporte deux cas d’abduction dont une définitive, que nous ne connaissions.

1/ En 1962 (pas de précision de mois ni de jour), le journal de Milan « Domenica del Corrière », relate qu’un garagiste de Blagne  en Calabre; Luciano, Galli rencontrait régulièrement deux automobilistes qui le saluaient amicalement.

Un jour, les deux hommes ont proposé au mécano de l’accompagner hors de la ville. Luciano accepta. Arrivé en un lieu isolé Un disque est venu se poser.Luciano fut invité à monter à bord. L’engin s’est envolé. Le mécanicien à vu par un hublot la terre s’éloigner et a remarqué que d’autres engins se regroupaient. Ensemble ils sont arrivés dans une gigantesque structure composée de plusieurs couloirs larges d’un demi kilomètres de diamètre, pouvant contenir 50 disques volants. Puis une discussion eut lieu en italien entre le garagiste et les hommes de l’espace. La teneur de ces échanges n’est pas mentionnée.

Puis Luciano fut ramené à terre et reconduit chez lui.

Il ne parla pas de son aventure de sorte qu’il ne se souvenait plus de la date exacte de ce vol.

2/ Le même journal fait état d’un fait arrivé à Duas Pontas près de Belo Horizonte, un enfant de 9 ans à dit qu’il prenait le frais avec son père dans la cour de la ferme familiale. Un « dishi volante » s’est posé et a « aspiré » l’adulte. La police et les services sociaux ont placé l’enfant en hôpital psychiatrique pour évaluer son état mental.

L’enquêteur italien (qui semble avoir emprunté ces faits à J.A. Keel), très sceptique conclu que la seule certitude est qu’après des anneés, l’adulte n’a jamais reparu.

Sorcellerie, abductions, DMT

 

De nombreux sites internet faisant l’historique des observations d’OVNIs mentionnent une anecdote concernant Charlemagne.

Lors de sa dernière expédition contre Godfrid roi du Danemark (Vers 810 EC), l’empereur et son cheval auraient été bousculé par un OVNI.

En relisant les traductions de son biographe Eginhard (Env. 770 au 14/03/840 EC), les descriptions de l’évènement varient au gré de leurs auteurs. Pour certains une grosse météorite aurait traversé le ciel, la suite de l’empereur a eut une vive réaction de surprise qui aurait effrayé son cheval qui aurait trébuché projetant Charlemagne à terre. Pour d’autres un globe lumineux à traversé le ciel provoquant la même réaction.
Le seul point commun est la trajectoire ; de droite à gauche.

Le texte latin ne précise pas exactement la forme et la dimension de l’objet qui a traversé le ciel.

La réaction de stupeur de l’entourage impérial s’explique par le climat inquiet de cette fin de règne.

A cette époque, il fut observé de nombreuses éclipses de soleil et de lune et durant 7 jours entiers on vit une tâche noire devant le soleil. (Eginhard, la vie de Charlemagne, chapitre XXXII).

La météorite surtout si elle semblait conséquente accentuait ce climat d’inquiétude, et entraina  la réaction bruyante de l’escorte proche.

Nulle certitude qu’un OVNI ait « bousculé » Charlemagne.  Cependant la tâche noire devant le soleil durant 7 jours pose question.

Il est troublant, dans la biographie de Charlemagne, de constater que la cour impériale accordait tant d’importance aux présages. Les Carolingiens ont rédigés de nombreux interdits contre ce genre de pratique.

Pour consolider l’empire, il fallait lui donner une ossature ; celle de la religion. Constantin à une époque antérieure fit de même.

Il fallait donc éliminer les anciennes croyances dites païennes et leurs pratiques.

Lire la suite

Abduction de masse

Nous empruntons à l’ami Donald Cyr cet article.

Voici les coordonnées du blog de Donald;https://donald059.wordpress.com/

 

 Nazareth, Rimouski, Québec, juillet 1971.

Alain Duchesne fut enlevé (abduction) par les extraterrestres à plusieurs reprises dans sa vie. Mais son premier contact est arrivé à l’âge de six ans. Après avoir soupé l’enfant était sorti dehors pour aller jouer avec ses petits amis et tout à coup son attention fut attirée par les eaux du fleuve Saint-Laurent. Dans le ciel il y avait une lumière étrange qui émettait des flashes de toutes les couleurs. Les bambins se demandaient ce que ça pouvait bien être. Précipitamment, une autre lumière est sortie de la première et s’est dirigée vers la ville.

Les enfants criaient d’enthousiasme de voir ce phénomène qui se déroulait sous leurs yeux. Après son voyage vers la ville la lumière est revenue à son point d’origine. Puis après un certain temps. Le phénomène se reproduit à nouveau à plusieurs reprises avec d’autres lumières qui effectuait les mêmes manœuvres vers la ville et vers l’île de Saint-Barnabé située juste en face de la cité de Rimouski.

C’était un spectacle incroyable pour les jeunes enfants et surtout pour Alain, après quelques minutes à ce posé la question sur l’origine du prodige, ils ont pu apercevoir des gens qui se tenaient tout juste devant l’une des lumières qui se tenaient à plusieurs mètres du sol. Soudainement les enfants se rendirent compte que cette lumière amassait les gens. L’une des lumières s’est jetée vers eux à toute vitesse. La panique envahit notre jeune témoin et juste le temps de dire y en a une qui s’en vient ici que déjà la lumière était là et puis plus rien. Il se réveilla avec les autres enfants couchés les uns à côté des autres, épuisés et étourdis. Arrivé à la maison il regarda l’horloge sur le mur et remarquait qu’il était plus de 22 heures 30. Il lui manquait donc trois heures. Pendant 30 ans de son existence que notre ami se posa la question que s’est-il passé ? Arrivé à un certain moment de sa vie l’homme décida de fouiller dans les archives à journaux de la ville pour savoir s’il avait eu un évènement étrange qui avait été relaté dans les journaux de la région. Quel fut ça surpris de voir qu’à la date de son observation des centaines de gens de la région avait été témoin de phénomène étrange dans le ciel de Rimouski. Il n’avait pas rêvé. Un évènement inexplicable avait vraiment eu lieu. Duchesne trouva plein d’articles à journaux sur une vague d’ovnis dans sa région à cette époque-là. Après des mois de recherche dans les archives il décida de prendre un rendez-vous avec un hypnothérapeute pour enfin savoir ce qui s’était passé dans son enfance sur ce fameux temps manquant. Dans sa séance d’hypnose Alain remarqua qu’il avait d’autres personnes en plus de lui dans le vaisseau les êtres étranges avaient des yeux énormes d’un noir vitreux on aurait dit les yeux d’une mouche.

COMMENTAIRE DONALD CYR UFO : J’ai rencontré Alain Duchesne personnellement à plusieurs reprises entre 2007 et 2008.

 

Corrado Malanga

Corrado Malanga, dont nous aimons les travaux a publié il y a quelques temps un Test d’Autoévaluation pour ceux qui pensent avoir été abducté.

Voici les coordonnées;

https://alienabductionsblog.files.wordpress.com/2014/03/tav-4-01-francaise.pdf

Activer la phrase TAV 4.01 française.

Sur un livre d’E Fiore

Nous avons trouvé sur le site «  news of to morrow », un article sur un livre écrit par d’Edith Fiore. http://newsoftomorrow.org/abductions/recherchesref/edith-fiore-rencontres-resume

Cette dame, psychothérapeute, pratique l’hypnose pour guérir (ou soigner), ses patients possédés par des esprits malfaisants. Nous avons eut un a priori négatif.

Cependant en relisant l’article à défaut de lire le livre qui n’est pas traduit depuis 1989, il nous est apparu comme  un étrange mélange de sottises, de messages new-âge, et de possibles vérités.

Distinguer le signal dans le bruit n’est pas chose facile.

Il ya une constante(ou presque), c’est la sortie du corps des victimes. Elles quittent leur corps physique, et observent ce que les aliens font à leur organisme.

Le premier témoignage celui de Sandi, parle d’un cylindre. Nous trouvons ce même type de témoignage dans la relation des abductés d’Ecosse.  https://area51blog.wordpress.com/category/differents-phenomenes-lies-a-lufologie/les-abductions/page/7/

Ce phénomène du cylindre peut se retrouver dans les témoignages de Linda qui voit « une machine a renouvellement cellulaire, celui de Sherry « qui change de corps dans le vaisseau », celui de Ted qui va dans un cylindre de lumière, celui de D.Tai ou encore celui de Fred. Ceux de Victoria et James sont beaucoup moins probant.

Cette description de cylindre qui occasionne des « changements » de corps nous a rappeler l’article de C. Malanga ; http://transition888.heavenforum.org/t406-interferences-extraterrestres-corrado-malanga

(Allez si vous le souhaitez au chapitre intitulé «  troisième niveau »)

De plus une des patientes d’E. Fiore parle de « groupes de pression » et non de races aliènes. Tout comme le suggère C.Malanga.

Les échos entre l’article de Malanga et certains dits des patients nous est apparu intéressant.

Il ya bien sûr le cas du guerrier Dan. Nous ne pouvions le rejeter d’un revers de main. L’histoire est trop absurde, trop incroyable pour qu’elle n’ait pas un rôle.

Nous avons pensé au cas de Gerry Irwin. Mystérieuse mésaventure tragique qui advint à un militaire américain. Croyant voir un avion se crasher, il part au secours de survivants. Il n’y a rien. Il est retrouvé une demi  heure plus tard par la police du comté. Sa première question «  y-a-t’il des survivants ? ». (Cette histoire est largement reprise par J.Vallée, et d’autres sites ufologiques)

Cependant, Dan le guerrier extraterrestre, étaye l’HET, et parle aussi de prendre possession du corps d’un garçonnet. Ce que semble confirmer la patiente Gloria. Certains humains seraient « habités » par le mental d’extraterrestres.

Mystification voulue par les « ultraterrestres » ou réalité ?

Le résumé de ce livre d’E. Fiore milite pour une forme simpliste du phénomène OVNI.

Il ya les humains indispensables aux « extraterrestres »  et eux. Ils semblent au fil des descriptions polymorphes, rarement sympathiques. Ils seraient le sommet de toute la problématique UFO. Cela nous  semble tellement réducteur.

Certains détails sont ahurissant ; l’alien qui inscrit des « X » ou des « O » sur une feuille de papier qui serait le résultat d’un examen médical approfondi. Les hôpitaux européens sont passés au stade numérique.

Nous souhaitions mettre en évidence les rapports entre les travaux de Malanga et ces témoignages.

Le texte d’un de nos ami; J.M.

                           LE MENSONGE DE L’ARC EN CIEL

          

                                       Complainte extraterrestre.

                                 

 

 

 

                              Je ne souhaite convaincre personne.

Le premier (des) archonte(s) prit<l’homme>, le plaça dans ce paradis dont il disait qu’il est délices pour lui, mais c’était afin de le (Adam) tromper, car leur nourriture est tromperie et leur arbre impiété. Leur fruit est poison… et leur promesse mort pour l’homme.

…il a contrefait l’Esprit afin de détourner <l’homme> de sorte qu’il ne conçoive pas par la pensée sa plénitude.

Berolinensis Gnosticus NHIII, 1 Le Livre des secrets de Jean.

 

Beaucoup de personnes s’interrogent.

Devant une société que l’on voit en très mauvaise santé, nombreux, sont ceux qui sont insatisfaits de l’impasse politique totalement inefficace, trompeuse et inutile, de l’engagement associatif avec ses limites. Les « tensions affectives » du monde sont autant de signaux de détresse.   Il est logique dans ce monde que nombreux soient ceux qui s’efforcent de chercher une spiritualité satisfaisante. Une spiritualité créatrice, porteuse de projets, qui soit bien plus riche de promesses que les propositions actuelles ; quelles soient politiques, philosophiques, scientifiques ou religieuses.  La société est gravement malade, s’y intégrer est une quasi nécessité,  cependant chacun perçoit que cela est une erreur. De l’antiquité nous conservons à tort, l’illusion que les systèmes politiques, le cas échéant, peuvent être salvateurs.

Il semble que les pires des influences écrasent notre monde, que les forces les plus diffusent, les plus pénibles gouvernent la société, de façon perfide. Un climat que l’on perçoit apocalyptique ravive une attente spirituelle, quand précisément les institutions religieuses sont devenues inaptes.

Beaucoup de personnes s’interrogent, chacun tente de trouver une réflexion qui lui apporte un peu de paix intérieure. Les spéculations qui se veulent spirituelles traduisent sans doute une crainte, qui est   diffuse (individuellement,  collectivement), il y a une fureur passive qui grignote l’humanité.

Un public important mélange en un bouquet hétéroclite ; des concepts bouddhistes, chrétiens, et une attention importante au «  travail » à faire sur soi. Sans que ce « travail », ni son but ne soient bien défini. Il existe des dérives dangereuses à ce courant de pensée. Les strates, servant de bases, à « ce travail sur soi » prises aux différents courants religieux, sont toutes des valeurs rédemptionniste. En cela la nouvelle spiritualité est une tentative  pour réhabiliter des mythes anciens. On admet communément que notre époque surpasse en connaissances toutes les autres, cependant aucune réponse aux questions fondamentales de l’humain n’est apportée.

Il y a une porte ouverte sur des réflexions différentes ; l’ufologie. Ce mot ufologie vient de l’acronyme anglo saxon « Unidentified Flying Object ». Elle a pour objectif d’étudier les phénomènes aériens non identifiés.

Cependant, depuis que la presse a rapporté dès 1947, des observations d’Objets Volant Non Identifiés (OVNI), quelques fois posés au sol près de témoins, aucune organisation des données objectives des observations du phénomène n’a eut lieu.  Pire dans les années 1967 malgré un matériel important de preuves irréfutables, venant de toute la Terre, les autorités principalement américaines, ont déclaré un « état d’apathie » mondial.

Par la suite, et même dès le début de la médiatisation des observations, il a été fait usage avec maladresse de la richesse du matériel existant. Cela n’aide pas du tout à l’approche du phénomène. Ce n’est pas le manque d’informations qui fait défaut, mais plutôt son abondance désordonnée.

L’impasse des groupes de réflexions ou des commissions officielles chargées d’étudier le phénomène OVNI, vient peut-être du fait que la majorité des membres qui composaient ces cénacles étaient des militaires (principalement aux USA), Leurs préoccupations étaient plus orientées vers les problèmes de défense que vers une analyse objective du phénomène.

S’intéresser à l’ufologie c’est découvrir une friche intellectuelle et spirituelle.

Des questions sans réponse immédiates pour l’homme, naissent les supputations les plus étranges, les plus absurdes. L’erreur a, alors, son plus grand appui et rassemble toutes les propositions les plus injustifiées.

Des sectes se sont créées se disant « ambassadrices » des « extraterrestres », et de nombreuses personnes mixant leurs attentes spirituelles au phénomène OVNI, imaginent que ces objets volants protègent la planète contre ses propres maux notamment nucléaires.

Pour tous, le constat est identique, lucide ; la société est malade, la Terre est maltraitée.

Le salut ne peut venir que du ciel.

Avec les OVNI, le public retrouve le mythe du contact de l’humanité avec une race supérieure dotée d’une intelligence extraordinaire et d’une sagesse infinie, venant du ciel.

L’évolution de la pensée, de la culture, pour le plus grand préjudice de chacun, s’est ancrée à la morale judéo chrétienne. Cette structuration de la pensée s’est progressivement imposée comme une évidence, mêlant, règles morales, interdits religieux, passions sociétales. A l’inverse de ce que les religions veulent enseigner, le malheur des autres, la domination, la possession, tout ce qui est définit comme mauvais par les religions, la morale, participe à l’incroyable évolution, et la continuité de l’espèce.

Les OVNI seraient une alternative quasi divine, qu’il suffit de greffer à la nouvelle spiritualité. Sans savoir qu’elle est l’objectivité des observations certains émettent des hypothèses qui tentent d’englober le phénomène UFO dans  sa totalité, et ce qu’il supporte comme espoirs potentiels.

Lire la suite